HTML5, Top, Web Design C’est officiel : Flash c’est fini! Et c’est Adobe qui l’annonce …
Bonnes-Fetes6

HTML5, Top, Web Design

C’est officiel : Flash c’est fini! Et c’est Adobe qui l’annonce …

Adobe vient de sortir, il y a juste un mois, son nouvel outil d’animation: Animate CC qui remplacera progressivement Flash Professional. Jusqu’ici, rien d’inhabituel, sauf …l’outil en lui-même.
Pourquoi cette sortie est si importante ?

Premièrement : le nom

Pourquoi Adobe a décidé d’abandonner le nom « Flash » pour un tout nouveau ? Malgré le fait qu’il n’a pas été entièrement admis que Flash soit le dernier maillon de la chaine, la réalité est bien cruelle. Même Adobe le reconnait :

«Aujourd’hui, plus d’un 1/3 des contenus créés avec Flash Professional utilisent des standards web et sont ainsi diffusés sur plus d’un milliard de terminaux dans le monde. Flash Professional est considéré comme une solution de création de publicité en HTML5 conforme aux normes de l’IAB (Interactive Advertising Bureau), il est également très répandu dans l’industrie du dessin animé […]».

(http://blogs.adobe.com/animate/welcome-adobe-animate-cc-a-new-era-for-flash-professional/)

Et la tendance est claire. Nous nous attendons à ce que HTML5 dépasse Flash dans 2 ou 3 ans, si ce n’est pas plus tôt. Ce même nouvel outil d’Adobe contribuera allègrement à sa chute (nous verrons plus tard comment). Il entrainera la déchéance des autres « jouets » qui y sont liés: AIR (absence de support sous Linux), Flex (remis déjà depuis 2011 sur Apache), ActionScript 4 (sa sortie tant attendue a été annulée). Et le plus important, Adobe a abandonné le support de Flash Player pour les mobiles.

http://www.zdnet.com/article/adobe-drops-air-for-linux-due-to-lack-of-interest/

http://arstechnica.com/business/2011/11/adobe-donates-flex-to-foundation-in-community-friendly-exit-strategy/

http://www.yeahbutisitflash.com/?p=4812

http://mashable.com/2011/11/11/flash-mobile-dead-adobe/#1ETWel6vXiq3

Deuxièmement: le but

Finalement, qui y a-t-il de si fascinant dans ce nouvel outil ? Après tout, Animate CC conserve les mêmes dispositions, structures, menus et méthodes de travail que son prédécesseur, Flash Professional.
Bien évidemment, il arrive avec un grand nombre de nouveaux outils et astuces.

https://www.adobe.com/products/animate/versions.html

https://www.adobe.com/products/animate/features.html

Il créé les mêmes vieilles animations ou films sous Flash. Oui, mais Animate CC présente quelque chose d’absolument nouveau: il fonctionne comme une multi plate-forme d’édition pour l’animation HTML5. Ceci montre clairement qu’Adobe a compris qu’il a perdu la bataille avec Flash mais qu’il veut sortir gagnant sur le nouveau marché des éditeurs HTML5.

Il propose ainsi un outil très créatif qui se veut entièrement adaptif à tous ceux qui souhaitent concevoir et publier des sites web HTML5 sans aucune programmation (enfin, hm… J) : Adobe Muse CC.

http://www.adobe.com/products/muse.html

Pourquoi Flash a pris un coup fatal, après tout ?

La réponse n’est pas simple. Il y a probablement plusieurs vraies raisons pour cela.

Une première serait l’agressivité de la publicité de Flash durant ses années de gloire. Je dis bien probable, car aujourd’hui c’est plutôt HTML5 qui devient aussi agressif que Flash l’était hier. Alors, il doit y avoir aussi quelque chose d’autre.

Ensuite, il est peut-être question d’argent. Pour créer une animation avec Flash, il faut acheter un produit Adobe. Pour créer une animation dans HTML5, il suffit d’apprendre HTML5, Javascript, et d’utiliser une API JavaScript, comme WebGL. Quelle alternative est gratuite, pour de vrai ? J

Mais probablement, la raison la plus importante est le manque de « transparence ». Une fois créé et compilé, un fichier SWF ne peut être ouvert ou modifié en l’absence de son format source FLA correspondant. Dans ce cas, les outils de Flash Professional sont nécessaires et ceci signifie qu’il faille les acheter donc de l’argent en jeu ! Le client final doit, soit acheter Adobe et embaucher un graphiste expérimenté, soit confier le projet à une société tierce. Et revenir après vers elle, à chaque fois qu’il souhaite changer une bannière publicitaire. Par ailleurs, le plugin Flash doit être aussi installé dans le navigateur web. HTML5, lui, n’a besoin de rien, le navigateur suffit !

Et en dernier, mais qui n’est pas le moindre argument, serait les problèmes de sécurité entre Flash et les acteurs. Voici quelques-unes des critiques :

http://bgr.com/2015/10/15/adobe-flash-player-security-vulnerability-warning/

Retour à l’Animate CC

Je n’ai pas l’intention de faire une étude sur les outils du nouvel Animate CC. Outre la création de nouvelles applications HTML5, je considère comme très importante la possibilité d’ouvrir les anciens projets Flash et de les exporter en tant que projets HTML5.

En réalité, Adobe veut se débarrasser de son bébé préféré, si indispensable, pour conquérir le marché avec de nouveaux outils d’animation HTML5. Vont-ils réussir ? On ne le sait pas, ils ne sont pas les seuls à avoir fait cette tentative.

Qu’en est-t-il pour l’avenir ?

Du HTML5, bien évidemment, dont la polyvalence et la vitesse d’exécution ont connu un grand essor ces dernières années. Et c’est principalement dû aux améliorations de JavaScript, considéré aujourd’hui comme un des poids lourds. Malgré qu’il soit un langage interprété, qui fonctionne plutôt lentement, ses évolutions récentes lui ont permis de gagner la position du « langage d’assemblage du Web ». Etant utilisé par certains compilateurs JIT comme OdinMonkey de Mozilla, où les programmes C et C++ ont été compilés dans JavaScript, le résultat consiste en une augmentation significative de la vitesse de l’application.

https://wiki.mozilla.org/Javascript:SpiderMonkey:OdinMonkey

Une autre alternative intéressante et moins connue c’est OpenFL, qui facilite le portage des jeux sur les mobiles. Basé sur « Haxe », langage de programmation et compilateur open source multiplateforme, qui permet de produire des applications Flash, OpenFL est passé en HTML5 depuis le printemps 2014. Mais cette petite communauté a senti le danger avant, OpenFL détient un petit, mais impressionnant, portefeuille de jeux s’appuyant sur cet outil.

http://www.fortressofdoors.com/flash-is-dead-long-live-openfl/

http://haxe.org/

http://www.openfl.org/

Qu’est-ce que vous en pensez?

Flash sera-t-il vraiment fini très bientôt ? Si HTML5 devient la prochaine star, JavaScript réussira-t-il, à lui seul, à le garder en mouvement ? Avons-nous vraiment besoin de complexité et d’une solution combinée (compilant C, C++, Haxe et autre …) ?

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions, et parlez-nous davantage sur les nouveaux outils et solutions, optimisations, concernant l’animation sur le web, et pas seulement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Facebook
Google+
http://blog.beleringenierie.com/2016/05/12/cest-officiel-flash-cest-fini-et-cest-adobe-qui-lannonce/?rel=author">
Twitter